L’Hôtel Le Royal Lyon vous invite à découvrir la place Antonin Poncet…

www.bruno-paccard.com
Nous remercions vivement l’Hôtel Le Royal de soutenir notre association. Tout récemment, l’Hôtel Le Royal a mis en valeur sur son blog notre action et a relayé les vidéos récemment tournées. Cet hôtel avec sa rotonde et ses chambres qui donnent sur la place participe indéniablement à la beauté de la perspective. Nous profitons de cet article pour saluer le Progrès qui a aussi relayé nos vidéos de sensibilisation et de découverte dans son numéro du 14 juillet.

Liens :
www.lyonhotel-leroyal.com
https://blog.lyonhotel-leroyal.com/2017/07/12/lhotel-le-royal-lyon-au-coeur-des-places-de-lhistoire-lyonnaise/
http://www.leprogres.fr/lyon/2017/07/14/les-cameras-sont-tournees-sur-la-place-antonin-poncet

Avec des fleurs !

Avec des fleurs ! www.petit-patrimoine.com
Promis, le bouquet de la place Antonin Poncet restera fleuri tout l’été.
Les amis et usagers de la place l’apprécient pour la note colorée et contemporaine qu’il apporte. La Ville de Lyon veille à son entretien.
Bel été à tous !

Lien vidéo : Les Amis de la place Antonin Poncet : Quel beau bouquet ! et Les Amis de la place Antonin Poncet : Quel beau bouquet ! avec sous-titres.

A quel endroit fut prévue, en 1811, la construction de l’Hôtel de la Préfecture ?

Archives départementales du Rhône Lyon et Napoléon, sous la direction de Ronald Zins, Ed. Faton, 2005

À l’angle de la place de la Charité et de la rue des Marronniers dans l’ilôt Thibière ! En 1810, le comte de Bondy, Préfet du Rhône, rêve d’un projet d’Hôtel de la Préfecture situé sur le site désormais prestigieux de la place Bellecour à l’angle de la place de la Charité et de la rue des Marronniers. Il fait donc dessiner un projet, entre 1810 et 1811, parfaitement en accord avec celui de Gabriel Thibière. À défaut de connaitre le nom de l’architecte, nous pouvons noter son goût pour l’architecture classique monumentale, diffusée en France par l’intermédiaire des places royales, ne serait-ce que le soubassement à arcades et refends, la scansion de pilastres colossaux, l’étage attique et le couronnement de balustres et trophées. Mais le Préfet doit rabattre ses prétentions et faire aménager l’ancien couvent des Jacobins.

Avant et après


Découvrir, aimer, respecter, entretenir ma ville… pour en profiter davantage !
Les usagers de la place acquiescent !
La place Antonin Poncet est plus agréable que par le passé quand les voitures y circulaient et s’y garaient. Alors continuons à veiller sur elle !

Lien vidéo: Les Amis de la place Antonin Poncet : Avant les pelouses… et Les Amis de la place Antonin Poncet : Avant les pelouses – Vidéo avec sous-titres

Bzz Bzz Bzz

Photographie Groupe La Poste

Sur la place Antonin Poncet, chaque jour, chacun veille à l’environnement. Les abeilles y participent. Sur le toit de la Poste, depuis quelques mois, des ruches sont installées.
Qui l’aurait-cru ?
Et bien, les usagers de la place l’ont deviné !
N’hésitez pas à nous contacter pour déguster ce miel : info@placeAntoninPoncet.fr

www.laposte.fr

Lien vidéo : Les Amis de la place Antonin Poncet : Bzz Bzz Bzz et Les Amis de la place Antonin Poncet : Bzz Bzz Bzz – Vidéo avec sous-titres

Comme dans un rêve



Et si nous vivions dans un monde où chacun participerait à l’entretien des espaces publics… Un monde dans lequel chacun ramasserait ses déchets… Un monde dans lequel chacun déposerait son mégot dans une corbeille…
Les usagers de la place Antonin Poncet ont été interrogés à ce sujet et ont tous opté pour le meilleur des mondes !
Ensemble découvrons l’EURO 2016 !

Lien vidéo : Les Amis de la place Antonin Poncet et l’EURO 2016 et Les Amis de la place Antonin Poncet et l’EURO 2016 – Vidéo avec sous-titres

Livraison gratuite en moins d’une heure !

Comme vous le savez, le MONOP’ Bellecour est membre de notre association et soutient notre action citoyenne de valorisation de la place.
La sympathique équipe de Teddy Bauer nous accueille du lundi au samedi de 7h30 à minuit et le dimanche de 8h30 à 13h.

Les livraisons à domicile sont gratuites à partir de 50€ d’achat dans un périmètre d’un kilomètre autour du magasin.

Profitons-en !

https://www.monoprix.fr/monop-lyon-bellecour-lyon-69002-s

« C’est l’Hôpital qui se fiche de la Charité »


Armoiries de l’Hôtel Dieu (à gauche) et Armoiries de La Charité (à droite)


Cette expression se dit lorsque quelqu’un blâme un autre d’un défaut qu’il possède lui-même. Selon Nizier du Puitspelu, le Littré de la Grand’Côte, (1894), entrée « HÔPITAL ».
A partir du XVIIe siècle, spécificité lyonnaise, il existait à Lyon, à 300m l’un de l’autre, deux Hôpitaux Généraux : l’Hôpital de l’Hôtel-Dieu et l’Hôpital de la Charité, qui abritait surtout des indigents. Les faits montrent qu’il y avait une rivalité certaine entre ces deux établissements, même sur le plan architectural, d’où de probables critiques de l’un vis-à-vis de l’autre et vice-versa. C’est de là qu’est née l’expression : « c’est l’hôpital qui se fiche de la charité ».
Lien video: Les Amis de la place Antonin Poncet et l’hôpital de la Charité et Les Amis de la place Antonin Poncet et l’hôpital de la Charité – Vidéo avec sous-titres